Une terre de contraste

La commune est arrosée par deux affluents du Virdoule, le Crespenou et le ruisseau de Valestalière.
Elle se situe entre 300 et 600 mètres d'altitude et possède un climat de type méditerranéen, sec en été, orageux au printemps et en automne. Le territoire communal s'étend sur 2133 hectares dont 1400 hectares de bois et de taillis et offre un paysage contrasté entre les reliefs boisés de chênes et de châtaigniers et les vallées, où l'activité agricole continue d'animer le paysage.

 

Un intérêt écologique

Ce relief s'explique par la formation géologique qui partage la commune en 2 espaces distincts. Au nord-ouest, la fin méridionale des Cévennes granitiques, l'habitat du châtaignier, et, au sud, le domaine des garrigues calcaires, plantées d'oliviers et de vignes. En quelques kilomètres, on peut admirer une grande diversité de paysages : du granit, des schistes, des argiles bariolés et des dolomies, des calcaires et des marnes qui produisent une zone d'intérêt écologique, de faune et de flore,( ZNIEFF ) nommée " Lapiaz de Curens ", et limitrophe avec St Hippolyte du Fort.