mémorial

Protestantisme

L'histoire de Monoblet est jalonnée de faits tragiques ; nous sommes en pays protestant, les guerres de religion y firent rage et par deux fois le village fut détruit. Cependant Antoine Court et quelques autres surent sauvegarder le protestantisme français par le 1er synode du désert le 21 août 1715, aux Montèzes, hameaude Monoblet. Cette tradition de résistance s'est perpétuée durant la 2ème guerre mondiale comme l'attestent les plaques du souvenir qui honorent les hommes tombés dans leur combat pour la liberté.

Le temple de Monoblet a été construit en 1843, date relativement récente même s'il existe une vieille tradition protestante à Monoblet. En effet, le  premier culte protestant fut célébré le 14 janvier 1561, un an avant la date officielle permettant d'exercer ce culte. Un premier temple, édifié entre 1565 et 1575 sur la place actuelle du village, fut détruit en 1684, un an avant la révocation de l'Edit de Nantes. Il faudra attendre 1787 et l'Edit de tolérance de Louis XVI pour assister au véritable réveil du culte d'où la nécessité d'un temple décidé en 1823
temple
exposition

Remarquable par son plan octogonal, sa charpente, son acoustique et sa luminosité exceptionnelle, c'est en juillet 1999, après une double restauration, que le temple a été rendu au culte protestant et est devenu en même temps un lieu de rencontres culturelles fréquentes